Poêle au nez!

...Ou poêle occulte, c'est selon. La cuisine pour les nuls, par une nulle! Manuel illustré de la petite recette facile.

mardi 1 novembre 2005

Gravad Lax à la russe

Pourquoi «à la russe»???

Je ne sais pas.

Toujours est-il que je suis amateure de poisson cru et de recettes faciles à faire. J'ai un jour trouvé cette recette dans un journal et je l'ai réduite à sa plus simple expression.

Déjà elle n'était pas très complexe : saumon, sel, sucre, aneth. J'ai enlevé l'aneth.

Temps de préparation : 30 secondes. Si vous faites plus long que ça, c'est que vous avez été distrait pendant la préparation.

Temps de repos : de 10 à 14 heures. Ça tombe bien, j'aime bien me reposer, c'est justement une de mes forces!

Accessoires : on a besoin d'un sac de plastique étanche. Au Québec, pas de problème, vous prenez une poche de lait vide et lavée. Les Français, vous vous débrouillez. (Non mais, la vengeance est douce, tous les maudits blogs de cuisine sont français et je dois me débrouiller avec leurs ustensiles particuliers, leurs mesures particulières, leurs produits particuliers...)

Voici une poche de lait pleine
vous avez compris qu'elle doit être vide. (Et lavée)

gravad_lax_001

Voici tous les accessoires et ingrédiens requis :
gravad_lax_004

ACTION!
Munis de notre filet de saumon (ou ça peut être de la truite arc-en-ciel, tout dépend de ce qui est en spécial à votre IGA local) et d'un couteau, vous retirez la peau. On peut aussi faire des tites tranches minces;
gravad_lax_005

et on la donne aux chiens (la peau).

gravad_lax_006   gravad_lax_007

On prend notre sac de plastoque (la poche de lait vide), on ajoute une cuillèrée de sel et une cuillèrée de sucre. Peu importe la quantité, ça marche tout le temps. On jette la chair du poisson dans la poche de lait avec le sel et le sucre :
gravad_lax_008   gravad_lax_009    

Puis on agite, du même mouvement rendu célèbre par la fameuse poudre «shak'n bake». On aplatit le sac: gravad_lax_010 On met le tout au frigo, toujours dans le sac, et on attend. 10 à 14 heures.

gravad_lax_012 (N'oubliez pas de fermer la porte du frigo!)

On effectue cette recette juste avant le dodo. Ou en rentrant le soir. Pendant que le saumon repose, on se repose aussi. C'est juste que le lendemain matin il ne faut pas l'oublier. J'ai déjà oublié et j'ai obtenu un poisson rouge foncé, raide et caoutchouteux, loin du délicat sushi dont j'aime titiller mon palais délicat...

Donc, le lendemain:

On rince le poisson pour le débarrasser de la saumure. Facile : on remplit la poche d'eau froide et on brasse encore en mouvement «shak'n bake». Et on étend le poisson sur un «Sopalin-ScottTowell-essuie tout» pour enlever l'excès d'eau.
gravad_lax_016

Et puisqu'il est 06h du matin et qu'on n'a pas envie de manger du saumon tout de suite, fût-il «à la russe», on range dans un plat.

gravad_lax_018

Ici, je me suis malencontreusement trompée de bol : j'avais préparé un bol jaune avec couvercle, mais au lieu j'ai confondu avec un autre bol jaune : celui que j'avais mis pour laver, et qui avait servi à offrir du lait (une tasse de lait oubliée depuis la veille dans le micro-onde) aux chats... Yark. J'ai vite changé de bol de nouveau, j'ai mis le couvercle, et j'ai mis au frigo. Ça se garde jusqu'à 5 jours.

Nous avons donc ici une recette facile et pas chère pour remplacer le saumon fumé dans toutes les recettes prout-prout que vous pouvez trouver. Pas nécessaire de raconter à vos invités le séjour temporaire du poisson dans le bol du chat.

Posté par coyotedesneiges à 08:00 - Recette simple - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    Comment tu sais écrire saumon mariné en Suédois toi???

    Posté par Yo, mardi 1 novembre 2005 à 08:14
  • Je ne sais pas, c'était le nom de la recette dans le journal... Je ne savais même pas ce que ça voulait dire...

    Posté par coyotedes neiges, mardi 1 novembre 2005 à 08:18
  • Et l'ânette??? elle est où?
    C'est quoi IGA? L'institut gay amérindien?
    Et pitié, si vous faites cette recette: METTEZ DES GANTS!!! Ou faites chambre à part.
    Une nuit entière avec une saumone, c'est l'fun.
    Et Mercotte, elle fait quoi pour préparer le poisson cru? Avec ou sans gants?

    Posté par anonymous, mardi 1 novembre 2005 à 10:44
  • Si j'ai bien compris, ce commentaire me vient de Chéri qui a peur que mes mains sentent le poisson. Il a raison. Elles sentent le poisson.

    Le IGA c'est l'équivalent de l'hypermarché, ou du Leclerc.

    L'ânette, on peut la mettre dans le sac mais je n'ai pas ça en stock. Entre vous et moi (pis mes 36,000 lecteurs) ça ne change pas beaucoup le goût.

    Posté par coyotedes neiges, mardi 1 novembre 2005 à 16:10
  • j'ai beaucoup de travail en ce moment et pas le temps d'aller sur les blogs , juste un petit tour chez toi puisque le rire c'est bon pour la santé !! Bon, sur ce je m'en retourne mettre mes gants car moi aussi je suis dans le saumon ! j'adore le coup du sac, bon nous on a les sacs ziplog ou qq chose comme ça , les sacs à congélation qui feront bien l'affaire ! sûr que c'est simple Ah quel blog plaisir !

    Posté par mercotte, jeudi 3 novembre 2005 à 13:17
  • Un Travail De Cordon Bleu

    Merci infiniment pour cette recette si bien détaillée. On veut faire du sushi au Québec et c'est un peu difficile de préparer le poisson pour le faire. On a mangé du sushi à plusieurs reprises ici www.nihonsushi.com mais cette année on veut le préparer chez nous. Merci encore!

    Posté par Megan, mercredi 12 décembre 2012 à 11:44
  • tartare

    Ici :
    http://poeleaunez.canalblog.com/archives/2007/03/23/4396917.html
    Tu as une recette de tartare au saumon (je te le mentionne car c'est celle justement que je m'apprête à faire (avec comme ajout, des petits cubes d'avocat)...

    Posté par coyotedesneiges, mercredi 12 décembre 2012 à 12:00
  • MDRRRRR!!!

    Posté par Charlotte, vendredi 23 mars 2007 à 16:31

Poster un commentaire