Poêle au nez!

...Ou poêle occulte, c'est selon. La cuisine pour les nuls, par une nulle! Manuel illustré de la petite recette facile.

samedi 16 septembre 2006

La gelée et la pâte de fruits

Nous avons dans le jardin un grand arbre, que Belle-Mama m'avait présenté comme un conassier...
20060911_08

J'ai toujours cru que c'était un arbre à conasses, donc je ne posais pas de questions, jusqu'à ce qu'un jour d'automne, mon premier automne en France, je voie des trucs jaunes poilus qui en tombaient.
20060911_07

Ce sont des COINGS!!! Oooooh! Un autre fruit mythique hyper-exotique que je ne connaissais pas!!! Rien qu'en ramassant ce qui traînait par terre dans l'entrée, j'en ai assez pour faire plein de trucs!!!
20060911_06

Voyez plutôt ma récolte!
20060911_09

Ça tombe bien, Belle-mama, qui, on le sait, est pourvue de tous les appareils culinaires possibles et imaginaires, en version manuelle ou électrique, possède un cuiseur à fruits à la vapeur!!! Nous allons donc quérir ce cuiseur à la cave. Nous le trouvons sous la gamelle du chien, dans un sac de plastique destiné à le protéger de la poussière.
20060911_01

Voici donc la bête, en pièces détachées, qui s'appelle : extracteur de jus de fruits à la vapeur.
20060911_03

La voici après le montage correct. Fait à partir du plan.
20060911_05 20060911_04

Première étape, préparer les fruits :
Attention, ne pas faire comme la copine de Belle-Mama, qui a soigneusement épluché et dénoyauté ses coings! Sa gelée n'a pas pogné, car la pectine se retrouve dans ces déchets. C'est donc avec enthousiasme que nous nous contentons de brosser les fruits pour enlever la fourrure...
20060911_10
(La fourrure, c'est juste que le fruit est poilu. C'est pas parce que c'est moisi. Je précise parce que des fois j'utilise des choses moisies.)

Ensuite, on coupe en morceaux.
20060911_13

J'étais curieuse de voir à quoi ressemblait l'intérieur d'un coing : c'est comme une pomme mais dur comme une patate.
20060911_12

Bon, il faut naturellement peser nos fruits. Pour 4 kg de fruits, il nous faut 450 gr de sucre.
On rempli la partie du bas du truc à vapeur avec de l'eau, puis on met le bidule avec un cône dessus, puis in installe la patente en tuyau de caoutchouc et la pince, puis le machin avec des trous dessus avec nos fruits dedans...
20060911_16

On verse notre sucre dessus...
20060911_17

Et on met le couvercle puis on met à bouillir. Quand l'eau bouille, on laisse bouillir 70 minutes, la vapeur passe au travers des fruits et ça retombe dans la partie conique en jus. Il y a un trou à 1 cm du fond, et ce trou est relié au tube de caoutchouc qu'on a pris soin de fermer avec une pince.

Quans il y a assez de jus qui se forme, on peut même voir le jus dans le tuyau.
20060911_27

Pendant ce temps, le niveau des fruits a baissé! Et la couleur a changé!
20060911_28

Puisqu'on veut faire de la gelée, on prépare des pots. Si on ne veut pas trop se casser la tête, on envoie tout dans le lave-vaisselle.
20060911_25 20060911_26

Puis on va se préparer à faire la gelée. Pour ça, il nous faut AB-SO-LU-MENT (dixit Belle-Mama) une bassine de cuivre. Ce doit être ça, la fameuse BASSINE dont Mercotte nous bassinait les oreilles (huhuhu, je ne peux pas résister à un bon calembour!) et dont je parlais dans «Je cuisine avec Mercotte».

C'est ainsi que j'ai appris que le gros truc accroché au mur de chaque cuisine française, c'est pas de la décoration (un peu sur le principe que les Français qui découvrent que si on accroche nos raquettes au mur, ce n'est pas pour décorer, mais parce que c'est le seul endroit où ça ne tient pas trop de place. C'est bon, les Français, vous pouvez rire de moi...)
20060911_21

Pour faire de la gelée, il nous faut le même poids de sucre que de jus. Nous avons 2,5 kg de jus, donc on a besoin de 2,5 kg de sucre.

Allons à la cave de nouveau, fouiller dans les provisions de Belle-Mama.
20060911_22

Découpons le bon de réduction...
20060911_23

Et procédons à la suite. On envoie 2,5 kg de sucre dans la bassine...
20060911_31

On brasse, on fait bouillir pendant 6 à 8 minutes en brassant encore...
20060911_32

Et enfin, quand on juge qu'on en a marre (au bout de 6 minutes), on verse dans des pots, à la louche.
20060911_33

Et ici à la Lelouch :
20060911_34
(de plus en plus crétine, cette nulle!)

On peut aussi remplir des mini-pots, c'est cute et ça se donne bien en cadeau quand on en a assez de manger de la criss de gelée de coings tous les jours.
20060911_35

On met les couvercles, après avoir rempli au possible, et on vire les pots à l'envers pour éviter d'avoir de la moisissure sur le dessus. Bin oui, comme ça on va avoir de la moisissure sur le dessous...
20060911_37

Maintenant, il nous reste un gros paquet de cochonnerie dans le truc avec des trous. Ne pas le jeter!!! On va faire de la pâte de fruits avec, histoire de bien s'écoeurer et d'avoir aussi des cadeaux à distribuer à tous nos amis quand on est tannés d'en manger soi-même.

Pour ça, on a besoin du moulin à légume (cela même qui m'intriguait l'an dernier, toujours dans mon essai de cuisiner avec Mercotte). Surprise, Belle-Mama possède un moulin à légume!!!
20060911_20

On va donc passer nos restes de fruits dans le moulin à légumes, grille fine.
20060911_29

Puis on pèse la purée ainsi obtenue, ce qui me donne environ 2 kg...
20060911_36

...et on doit maintenant mélanger 2 kg de sucre avec les 2 kg de purée, toujours dans la bassine en cuivre, prétend Belle-Mama.
20060911_39

Et on brasse!
20060911_40

Puis on fait bouillir de 8 à 10 minutes (mettons 8 parce que c'est dur pis chu tannée!)
On prépare des plateaux qu'on recouvre de papier sulfurisé (dit la recette, mais puisque Belle-Mama avait dans ses réserves 50 rouleaux de gaines à cuisson qui ne servent pas, nous, on va mettre des gaines à cuisson).
20060911_41

On répartit le contenu de notre bassine dans les plateaux :
20060911_42

On aplatit à la spatule :
20060911_43

Puis il nous reste à laisser sécher pendant 5 jours, avant de découper en petits carrés que l'on va rouler dans le sucre (bin oui, encore du sucre!!!)

20060916_13

Petit truc : utilisez donc du papier ciré (sulfurisé) au lieu de la gaine de cuisson, sinon le fond ne va jamais sécher, même après 5 jours!!!

Ainsi, après 8 heures de niaisage et 5 kg de sucre, voici le résultat :
20060911_44

Il faut maintenant que je recommence tout ça avec les mûres que j'ai cueillies l'autre jour!!! Pffft!!!

20060916_12

Et puis... OOOOOOOOH NON!!!

20060916_14

Posté par coyotedesneiges à 19:30 - Essais - Commentaires [35] - Permalien [#]

Commentaires

    Frappé au coing du bon sens!

    Bravo pour ce site clair, bien commenté ... et avec humour ... ça sent le vécu !!!!
    Je trouve ça formidable de partager ses savoirs-faire ..... j'ai fait un film comme ça sur la pâte brisée rapide et saine à l'huile.... et aussi un site pour faire des poufs-poire... mais là il s'agit de coings et comme mon cognassier donne pour la première année ses 10 kg de fruits, j'ai acheté un extracteur et je me lance ..... en suivant la recette scrupuleusement .....
    Bravo et merci encore !!!

    Posté par Oli, vendredi 23 octobre 2009 à 05:02
  • Ah pour ça oui, c'est du vécu!!!
    Et tu peux te servir de ton extracteur pour plein d'autres choses!!!
    Des mûres, des pommes, des framboises et tout et tout!!!

    Posté par coyote des neige, vendredi 23 octobre 2009 à 07:34
  • conservation pâte de fruit

    Tout à marcher au poil !!!!
    La gelée est délicieuse et le pâte de fruit itou.... une question cependant... comment conserve-t-on ces pâtes de fruits ??? au frigo ? au coingelateur peut-être ? ou dans une boîte en fer à l'ancienne ??? et ça se garde longtemps ??
    Merci !!!!

    Posté par oli, dimanche 1 novembre 2009 à 13:03
  • conservation

    Hum, à dire vrai, ma pâte de coing est devenue dure comme de la roche au bout d'un an, donc les trucs avec beaucoup de pectine, faut peut être pas garder trop longtemps...
    Les framboises se gardent souples plus longtemps par contre!
    Belle mama les garde au frigo, dans une boite en fer-blanc.

    Posté par coyoteneige, dimanche 1 novembre 2009 à 13:43
  • Super compte-rendu ;o) C'est long, c'est sûr, mais qu'est-ce que c'est bon !

    Posté par marie, samedi 16 septembre 2006 à 20:28
  • Tu as sacrément travaillé! Bravo! Quel sera le prochain fruit? Tu vas bien en trouver d'autres!!!

    Posté par Choupette, samedi 16 septembre 2006 à 20:28
  • bravo pour le résultat et aussi pour la façon de raconter qui est tout aussi savoureuse...tu m'as bien fait rire

    Posté par kashyle, samedi 16 septembre 2006 à 21:14
  • Et bien tu vois quand tu es en France tu n'as plus tout tes problèmes, tu as la bassine sous la main et pour le vocabulaire, depuis les tomates vertes tu t'es bien améliorée, c'est parfait ! Bon, j'en ai fait l'année dernière de la gelée et de la pâte de coings alors cette année repos je préfère de beaucoup mes bonnes pâtes de fruits à la framboise ou aux fruits de la passion qui ne demandent que 10mn de préparation en tout et pour tout et une nuit de repos pour être ensuite prêtes à déguster et surtout qui sont bien plus moelleuse que celles aux coings !

    Posté par mercotte, samedi 16 septembre 2006 à 21:35
  • Ah, la pâte de coing, c'est toute mon enfance, je me souviens encore la pâte de ma grand-mère qui séchait en attendant les fêtes de Noël ...

    Posté par Fabienne, samedi 16 septembre 2006 à 22:07
  • Voilà, le temps que je crée ce post, j'ai eu le temps de faire de la pâte et de la gelée de mûres, mais j'ai un peu raté : la gelée est pas pire, mais la pâte est mollasse... Je vais être obligée de la râcler et la mettre en pots, avec la mention «confiture».

    Mercotte : 10 minutes??? donne moi ta recette!!! Pour les mûres, j'ai mis 4 heures au lieu de 8, mais ça reste long!

    Fabienne : j'espère qu'à Noel, ta grand-mère était sèche!!!

    Posté par coyotedes neiges, samedi 16 septembre 2006 à 22:31
  • Je peux te dire une chose, c'est qu'à la maison on se délecte des petits pots et de la pâte de fruit que tu m'as donné ! C'est vraiment délicieux ! )))

    Et puis j'aurai appris une chose: que le coing existe et c'est excellent !

    Wow j'en reviens pas, on trouve vraiment de tout chez ta belle-mère !!

    Posté par Shandara, dimanche 17 septembre 2006 à 10:48
  • Tu m'as vrament fait beaucoup rire, ah ta belle-mère si elle n'existait pas !!!

    Posté par bergeou, dimanche 17 septembre 2006 à 17:09
  • j'en peux plus !!!

    j'ai pris une telle crise de fou rire quand j'ai lu les premières lignes que Nounours (affalé sur la canapé en train de jouer avec le chat) s'est levé pour venir vois ce qui me mettait dans cet état !!! Ah là là !!! Si tu n'existais pas il faudrait t'inventer !!!
    Au fait, je t'attend avec mes huîtres !!!

    Posté par mumu, dimanche 17 septembre 2006 à 17:50
  • Un arbre à connasses... Hihi!!! Heureusement que ça ne pousse pas sur un arbre!!! En tout, bravo pour ce marathon du coing. Tu as eu bien du courage et le résultat est plus qu'appétissant.
    Bizzzz,
    Alexandra

    Posté par Miss Tiny, lundi 18 septembre 2006 à 09:48
  • souvenir denfance!!!

    la pâte de coing et non de con... cest un délice

    Posté par pti bouchon, mardi 19 septembre 2006 à 23:48
  • mmmh de la gelée et de la pate de coings !! c trop bon ca !!!
    chez nous pas encore de coings mais chaque année je fais de la pâte et on en mange pour noël !

    Posté par emilie, jeudi 21 septembre 2006 à 11:15
  • top

    merci, je viens d'acheter un extracteur de jus et pas trop de recettes, la pate de coing c'est génial, encore merci. Pour les jus, je rajoute 1 c à café d'hermesast, un édulcorant sans aspartham, quand le jus est refroidit, petite astuce

    Posté par Lidwine, mardi 14 septembre 2010 à 15:14
  • Hummmm

    quel régal, c' est trop booonnnn !!!!!

    Posté par joelle, dimanche 31 octobre 2010 à 07:57
  • Alors bravo! C'est du travail!!
    J'adore ce magnifique fruit, mais je suis obbligée d'en acheter..la gelée, mmmmm, quel paradis!!
    amitiées

    Posté par lory, dimanche 8 octobre 2006 à 19:37
  • Oui, je crois que je vais en emporter chez moi au Québec (mais pas dans le bagage à main!!!)

    Posté par coyotedes neiges, lundi 9 octobre 2006 à 12:04
  • l'humour toujours

    J'ai 71 ans, brave mamie moderne qui surfe depuis loingtemps; J'ai bien rit, car j'ai tous les
    "défauts" de ta belle mère : tous les instruments de torture, la bassine bien en vue, la passion des recettes, et tout et tout, une bonne française surement, et j'ai apprécié ton blog, que j'ai mis dans mes favoris. Quel bonheur de penser qu'il n'y a pas que de la "sinistrose" chez les jeunes!

    NB je suis "tombée"sur ton site en cherchant justement à m acheter un extracteur, car on m'a donné des coings... et j'aimerais bien innover...

    Posté par jac, jeudi 9 novembre 2006 à 18:42
  • C'est gentil de me considérer comme une jeune!!! Huhuhu!!!
    Si tu as tous les défauts de ma belle-mama, tu dois être une personne formidable!!!

    Posté par coyotedes neiges, jeudi 9 novembre 2006 à 23:15
  • quelle prose ! J'ai adoré ! Merci !

    Posté par Valala, mercredi 12 octobre 2011 à 15:13
  • J'ai jamais essayé de la gelée de prose... Ça pousse dans un prosier???

    Ça parait que c'est le temps des coings, cet article sort des oubliettes à tous les automnes!!!

    Posté par coyotedesneiges, mercredi 12 octobre 2011 à 15:32
  • Le pire, Coyote des neiges, c'est que tu arrives à me faire pleurer (émotion véritable là... pas de rire) avec ce dernier commentaire. Si bien que je crois qu'on peut te considérer comme un écrivain de première ou bien moi comme kekun qui devrait se faire soigner ?

    Entékas ))

    Posté par Fredesk, vendredi 30 mars 2007 à 15:31
  • Je suis une écrivaine de première... Mais... fais-toi soigner quand même, juste au cas!!!

    Posté par coyote des neige, vendredi 30 mars 2007 à 17:27
  • trop drôle

    je suis comme belle mama, j'ai tous les ustensiles possibles, sauf l'extracteur que je viens d'acquérir d’où mon passage sur ton blog, en tout cas je me suis bien amusée à te lire!!

    Posté par eoghan, samedi 11 juillet 2015 à 02:43
  • Si ça t'a amusée, ne manque pas alors mon premier roman «Conte d'ascenseur», qui sortira cet hiver (en édition électronique, chez ÉLP Éditeur.
    Voilà j'en profite pour me faire ma petite pub, dans un recoin caché de mon blogue de cuisine un peu oublié...

    Posté par coyotedesneiges, samedi 11 juillet 2015 à 07:55
  • super recette!

    Un coucou de France!
    J'ai déjà testé cette recette 2 fois l'an dernier et ce fût une belle réussite! J'ai remarqué que si les coings sont tous bien mûrs (bien jaunes dehors et commençant un peu a brunir dedans) les pâtes de fruits seront plus grumeleuses et foncées en couleurs, si au contraire ce sont des coings tout juste mûrs avec la chair bien clair, les pâtes seront couleurs miel et plus fondantes. les deux sont miam dans tous les cas!

    Merci pour la recette, en tout cas! J'ai bien rigolé en la relisant encore aujourd'hui!

    Posté par caro, mercredi 4 novembre 2015 à 08:42
    • J'espère que tu les as réussis mieux que moi, car ils étaient un peu
      trop durs!
      Je ne peux plus la refaire car au Québec il n'y a pas de cognassiers (ni
      de connasses)
      .

      Posté par coyotedesneiges, mercredi 4 novembre 2015 à 09:02
  • haha^^ nous on a les deux ici! cognassiers et les autres....! Les coings viennent de chez ma grand-mère là. En Savoie.
    Bah justement j'ai trouvé que les coings moins mûrs avaient donné des pâtes de fruits plus souple que les autres. Peut-etre que j'avais cuit un peu moins longtemps?????!!!!
    Je ne savais pas qu'il n'y avait pas de cognassiers au Québec en tout cas! C'est dû au climat ou juste parce que cela n'a pas été importé?

    Posté par caro, mercredi 4 novembre 2015 à 09:12
    • À vrai dire, avant d'aller en France, je ne savais même pas ce qu'était
      un coing!
      J'avais bien lu le mot, je savais que c'était un fruit, mais pour moi
      c'était très exotique!
      Je n'ai jamais vu de coings importés dans nos épiceries...
      .

      Posté par coyotedesneiges, mercredi 4 novembre 2015 à 09:38
  • C'est quand même un comble que je cherche une recette de confiture de coing sur le net et que celle qui me "parle" le plus soit écrite depuis le Québec où il n'y a pas de coings!
    En France c'est quand même assez courant et on en trouve régulièrement, même dans les supermarchés à cette période de l'année. Mais c'est moins connu des nouvelles générations. Moi ce sont mes parents et ma grand-mère qui m'ont fait découvrir ça toute petite, mais je sais que beaucoup de jeune entre 20 et 30 ans ne connaissent pas car on en trouve rarement dans les jardins. (enfin, si, dans ceux des grand-mères quoi! )
    Je suis tannée! je viens juste de m'assoir après avoir enfin fini de touiller la pâte de fruit et avoir rangé la cuisine! ouf! ...Maintenant il va falloir attaquer la cuisine du soupé! youpi! (je sens qu'on va manger des pâtes !!(mais pas de fruits^^)

    Posté par caro, mercredi 4 novembre 2015 à 11:51
    • Je viens de faire une recherche sur google sur les coings au Québec et il y a des articles qui en parlent justement comme d'une curiosité, un fruit exotique, importé (de la Californie...) et moi j'ai eu la chance de voir un vrai de vrai cognassier dans le jardin de belle-mama!

      Posté par coyotedesneiges, mercredi 4 novembre 2015 à 12:34
  • Nous c'est les canneberges qui sont exotiques!
    Je n'ai jamais eu l'occasion d'en voir directement sur la plante vu que je n'ai encore jamais eu le plaisir de visiter le Québec. J'aimerais bien car c'est vraiment un beau pays!
    C'est étonnant que personne n'en ai importé au Québec s'il y en a déjà sur le continent Américain. C'est un arbre plutôt rustique et qui pousserait certainement même dans les régions froide. En tout cas au même endroit que là où l'on trouve des pommiers.

    Posté par caro, mercredi 4 novembre 2015 à 13:32

Poster un commentaire