Poêle au nez!

...Ou poêle occulte, c'est selon. La cuisine pour les nuls, par une nulle! Manuel illustré de la petite recette facile.

lundi 14 novembre 2005

Le carré aux rice krispies

Je sais, j'avais déjà présenté cette recette dans mon blogue de niaiseries. Mais pour la cohérence de ce blogue-livre de recette, il fallait bien que je la repasse ici. J'avais intitulé le post «le carré aux rice krispies sous toutes ses coutures», pour attirer subtilement la communauté des brodeuses. Ça n'a pas raté, elles ont toutes pensé que c'était un patch de rice krispies et son venues voir comment je faisais... pour la peine, j'ai été obligée de sortir mes aiguilles et de faire vraiment un post sur mes talents de couturière. Voilà pour la mise en situation pas rap. Et maintenant...

...pour le plus grand bonheur de ceux qui cherchent sur google «carré aux rice krispies», voici donc de nouveau, dans la catégorie «dessert de bûcheron», le

CARRÉ AUX RICE KRISPIES!

Ingrédients et équipement :

  • Grande casserole : chacun sait maintenant que je n'en ai qu'une, alors c'est celle-là qu'on va prendre.
  • Moule carré (sinon c'est pas un carré aux rice krispies)
  • Rice Krispies ou toute autre céréale imitant le rice krispies : ça s'appelle alors «riz soufflé». En France, cette céréale s'appelle «Rice Pop» je crois. Les critières : la céréale est de forme oblongue, pâlotte et pas sucrée. Oubliez les céréales Tintin, c'est pas ça.
  • teeter_tawterGuimauve : en anglais c'est «marshmallows» et en français de France, c'est «Chamallo». J'ai toujours cru, en entendant mes neveux et nièces françaises, qu'il ne s'agissait que d'une déformation enfantine du mot «marshmallow». Après tout, dans mon enfance, nous avions bien déformé le mot «tarte au mince-meat» pour «tarte au mimi» et «teeter-tawter» pour «tatateur» (voir la photo à droite)! Mais quand des ADULTES parlent comme ça, euh... Bref, pour les Français, cherchez «Chamallo» sur le sac. mmmmppphhhfffhouhahahahaha!!! hum...excusez-la...

  • Beurre : en France, ça s'appelle «beurre demi-sel». Pas «beurre». Sinon c'est du «beurre doux». C'est  d'ailleurs pour ça que les Français mettent une si grande quantité de beurre sur leurs toasts (rôties) le matin : sinon ça ne goûte rien.
  • p_trel_vBeurre de pinotte (facultatif) : (c'est un ajout personnel, que j'avais piqué au chef cook du Pétrel, petit navire océanographique sur lequel j'avais passé quelques étés...) Allergiques s'abstenir. Ci-contre, le Pétrel V... Je sais que je ne mets pas grand photos de bouffe dans ce post à date, mais je fais ce que je veux alors admirez en silence mes photos de bateaux et de tatateurs.

On va quand même passer à la recette, si on veut finir...

carr_s_02


Procédure :

  • Donc, dans une grande casserole, on fait fondre 1/4 de livre de beurre (ou 1/2 tasse) héhéhé, permettez-moi de me marrer en pensant à tous les lecteurs européens qui ne sauront pas combien mettre de grammes. Zavez qu'à chercher sur internet! Gniarf, gniarf, gniarf! On peut aussi remplacer jusqu'à la moitié de la quantité de beurre par du beurre de pinottes.

carr_s_04

  • Puis, on fait fondre 40 grosses guimauves dans le beurre fondu. Feu DOUX! Et brassez souvent! Sinon, ça colle au fond... Cette fois, je veux bien être magnanime et révéler qu'il s'agit de 250 gr de guimauves. D'ailleurs même au Québec, c'est écrit sur le sac. Si on prend des petites guimauves, ça fond plus vite. Et je ne sais pas combien il y a de petites guimauves dans une grosse guimauve, mais commencer à compter 80 petites guimauves, c'est au-dessus de mes forces (et non de mes capacités!). Attention aux sacs de 400 gr! C'est 150 gr de trop! Ou 24 grosses guimauves de trop. J'ai fait le calcul. Pour prouver mes capacités mathématiques. Pour ceux qui commençaient à en douter...

carr_s_03

  • Bref, fondre tout ça jusqu'à obtention d'une pâte gluante et collante.

carr_s_061 carr_s_072 carr_s_08

  • Quand tout est bien fondu, on peut retirer du feu et on verse 6 tasses (héhéhé)... carr_s_11(ici, un contenant de deux tasses et un contenant de 4 tasses. 2 + 4 = 6. CQFD.)... de rice krispies dedans, peu à peu, en brassant jusqu'à obtention d'une pâte gluante et collante avec des mottons dedans.

carr_s_09 carr_s_10 carr_s_13

  • Il n'y a plus qu'à verser dans un moule carré (sinon ça s'appellerait autre chose qu'un carré aux rice krispies).

carr_s_15

  • Et maintenant LE TRUC!!! Pour bien éfouérer la pâte (collante et gluante avec mottons) dans le fond du moule et en faire une belle masse compacte, il faut MOUILLER la fourchette qu'on utilise.

carr_s_17On la mouille dans l'eau froide et chaque fois que ça menace de coller après la fourchette, on remouille! Quand tout est bien éfouéré...

carr_s_01

  • ...on met au frigo pendant euh... jusqu'à ce que ce soit dur, compact et massif. Ensuite on coupe en carrés, pour encore plus justifier le nom de la recette. Mais ce peut être des parallépipèdes, des trapèzes, des hexagones ou toute autre forme, selon votre fantaisie.

Cette recette-éclair vous enchantera : le temps de préparation est de 15 minutes. C'est tout de même pas ma faute si vous perdez 20 minutes à lire mes niaiseries sur les blogues au lieu de vous mettre à l'ouvrage!!!


À partir de la recette de base, on peut faire de jolies choses, surtout dans le temps de Noël ... J'avais été inspirée par une jolie vitrine d'un chocolatier à Paris : il avait monté un sapin de Noël en chocolat de un mètre de haut.

04_12_19_30_arbre_en_chocolat

Je me suis dit «facile!» et j'ai entrepris de fabriquer des pétales de différentes grosseurs en carrés aux rice krispies, de les laisser refroidir, de les monter en forme d'arbre, de couler du chocolat fondu dessus, puis de saupoudrer de sucre en poudre (sucre glace pour les Français). Voyez plutôt le résultat (modeste, de 20 cm de haut):

04_12_20_05_merdouille_en_chocolat

La ressemblance est frappante, mais pas avec le sapin de Noël du chocolatier...c_est_le_boutte_de_la_marde

Posté par coyotedesneiges à 06:59 - Dessert de bûcheron - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    tu dois avoir un souci... c'est trop domage on ne voit pas les photos...

    Posté par Petuliclic, lundi 14 novembre 2005 à 15:08
  • Photos

    Je ne sais pas, moi je les vois bien...
    Sinon, ce sont les mêmes photos que sur mon autre blogue http://coyote-des-neiges.blogspot.com/2005/10/le-carr-aux-rice-krispies-sous-toutes.html
    En fait, ce sont les photos de blogger que j'ai retransférées ici. Je vais faire ma petite enquête et si vraiment on ne voit pas les photos, je vais les réinstaller.

    Posté par coyotedes neiges, lundi 14 novembre 2005 à 16:01
  • Je suis morte de rire ! Je viens juste de découvrir ton blog... Bravo pour ces reportages très illustrés et aussi pour ces messages pleins d'humour. Ce blog n'est pas "prise de tête" ! Chacun peut ainsi s'y retrouver à travers ces déboires, ces ratages mais aussi ces réussites culinaires... Qui n'a pas galéré en voulant nettoyer un four ou en découvrant un résultat de gâteau catastrophique ? Merci de nous rappeler que nul n'est parfait !

    Posté par annabel, mercredi 2 août 2006 à 17:16
  • Merci Annabel! Je me targue d'être parfaite dans ma nullité! Le blogue de cuisine est ma motivation principale pour me faire de la bouffe autre que mes trucs habituels... Parce que j'haïs cuisiner!!! Quand je fais des recettes inédites ou spéciales, je me dis que je ne cuisine pas : je BLOGUE!!!

    Posté par coyotedes neiges, samedi 5 août 2006 à 12:26

Poster un commentaire